Back to warmwell.com

Part of a recent speech by the Prime Minister of France, Dominique de Villepin, about France's response to avian influenza

I should like to send out three messages today. The first is about transparency. This is an essentialt for us all: the official authorities will show themselves to be totally transparent about any development of illness among wild birds and of course, among poultry . The second message is about protection. The government will take all the necessary measures to inform and protect our countrymen. The French Food Safety Agency has recommended that children avoid contact with pigeons and with ducks in public parks. It has also confirmed that there is no danger in eating eggs and poultry. The third message is of course about our support for the entire poultry food chain, breeders and the industry. We will begin the vaccination of poultry alongside confinement and protection measures on farms in order to guarantee maximum security. We've also budgeted for compensation and tax relief to the tune of 11 million euros for the poultry industry. We've released an extra 52 million euros for poultry breeders and for the industry as a whole. .."

"... je voudrais aujourd'hui vous adresser trois messages. Le premier, c'est un message de transparence. C'est une exigence qui s'impose à tous: les pouvoirs publics feront preuve d'une transparence totale sur l'éventuelle progression de la maladie chez les oiseaux sauvages, chez les volailles, bien sûr. Deuxième message, c'est un message de protection. Le gouvernement prendra toutes les mesures nécessaires pour informer et pour protéger nos compatriotes. Je rappelle à cet égard que l'Agence française sanitaire de sécurité des aliments a recommandé que les enfants évitent le contact avec les pigeons, avec les canards dans les parcs publics. Elle a également confirmé que la consommation d'oeufs et de volailles est sans danger. Le troisième message, c'est bien sûr le soutien à l'ensemble de la filière, éleveurs et filière avicole. Nous allons commencer la vaccination des volailles, pour autant les mesures de confinement et de protection des élevages sont maintenues pour garantir le maximum de sécurité. Nous avons également prévu des indemnisations et des allègements fiscaux à hauteur de onze millions d'euros pour la filière. Nous avons débloqué cinquante-deux millions d'euros supplémentaires pour les éleveurs et la filière avicole. .." See alsohttp://www.linternaute.com/actualite/depeche/21/143637/grippe_aviaire